Les plats de la cuisine sénégalaise

Le thiéboudienne est le plat national sénégalais le plus incontournable. Il a été inventé par Penda Mbaye, cuisinière célèbre du XIXe siècle. Il se compose de poisson frais, de poisson séché, de yet, de riz, de purée de tomate-ail-oignons-piments. Il se compose de riz et de poisson. C'est d'ailleurs ce que ceebu jen signifie en langue Wolf, "riz au poisson." Il est accompagné par des légumes et parfois des tomates. C'est une délicieuse recette donc à base de riz, de sauce tomate et de légumes (chou, carottes, manioc, etc.). Elle est traditionnellement composée de « thiof », du mérou.
On l'attribue l'invention de ce plat national à Penda Mbaye, une cuisinière du village de Saint-Louis.  Penda Mbaye était une walo-walo qui gagnait sa vie en faisant la cuisine dans les cérémonies familiales.  Un jour, elle a eu l'idée de génie de malaxer de la tomate cerise pour l'utiliser dans sa cuisine.
Le thiébou dieune rejoint la pizza italienne ou le couscous marocain sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité.